Cabinet de Dermographie AéroStyle Chris Aeschimann en Suisse : www.aerostyle.ch

  

Cabinet de Dermographie AéroStyle Chris Aeschimann en Suisse

Cabinet de Dermographie AéroStyle Chris Aeschimann en Suisse
Av. d'Epenex 10
1024 Ecublens - Suisse
021/671.77.00
076/326.73.83

Histoire de l'aerographe:

L’Aérographe a été inventé en 1893 par l’Américain Charles L. Burdick, qui traversa l’Atlantique et qui fonda près de Londres la « Fountain Brush Company ». Il lança sur le marché la première série d’œuvres effectuées à l’Aérographe.

A cette époque, les œuvres à l’Aérographe étaient mal vues, non pas parce qu’elles manquaient de qualité artistique, mais parce qu’elles étaient réalisées à l’aide d’un outil mécanique.

L’Aérographe survécut des années dans le domaine de l’art commercial en tant qu’instrument utilisé pour retoucher des photographies, exécuter des affiches et illustrer des annonces publicitaires, ce qui le plaça définitivement hors du domaine des Beaux-Arts.

Au cours des années 60 est né le Pop Art, mouvement artistique inspiré des images de la publicité et de l’art commercial qui sans aucun préjugé a utilisé tous les moyens d’expression artistique : huile, acrylique, vernis et émaux, sérigraphie, Aérographe.

En 1972, une nouvelle forme d’expression artistique a acquis ses lettres de noblesse, elle s’est appelée Hyperréalisme, c’est-à-dire le réalisme porté à la plus grande puissance

Il va sans dire que l’Aérographe s’adaptait parfaitement à un style qui, tel l’Hyperréalisme, se caractérisait surtout par la netteté et la finition impeccable des images.

Cette nouvelle forme d’expression artistique a définitivement ouvert à l’Aérographe les portes des Beaux-Arts, portes infranchissables jusqu’aux années 80.
  
  

Publicités